Salon de la lingerie

Photo iphone 046

Cette année, le Salon International de la Lingerie fête ses 50 ans. Pour cette occasion, le salon à mis le paquet. Il se veut à l’image de la femme de janvier qui aime se lover dans des matières chaudes et douces. Il s’est donc paré de ses atouts les plus précieux pour accueillir ses visiteurs dans un univers blanc, givré et intimiste. Un vraie invitation au rêve.

Pour ceux qui me suivent sur les réseaux sociaux, vous avez pu remarquer que j’ai eu la chance de participer au montage d’une partie des décors de ce salon.

Je me suis donc retrouvée il y a deux semaines, porte de Versailles, dans un hangar vide où régnait un froid polaire (parfait pour se mettre dans le thème Ice Land…)

Le chef de projet m’explique rapidement l’idée: Réaliser des nuages géants à l’aide de cerceaux en plastique blanc à assembler à l’aide de rislans (environ 3200 cerceaux). Le tout sera suspendu par des câbles au dessus des stands. Pas vraiment de création pour ce premier jour d’installation, mais une longue journée de petits gestes à répétition.

Photo iphone 069

Une fois les nuages terminés, on repart de plus belle avec nos cerceaux pour les suspendre à la verticale et cloisonner l’espace.

Sans titre-1

Passons à la deuxième partie de l’installation: La Sweet Box.

Située juste en dessous de nos nuages, un stand aux allures de maison secrète a été imaginé par la créatrice Stella Cadente. Il s’agit en réalité d’une « boîte » à échelle humaine, séparée en 4 pièces et donc 4 univers. Une sorte de labyrinthe ludique, un parcours enchanté, mettant les sens en éveil.

Pour le premier espace, on recouvre intégralement les murs de coussins blancs tout doux. Une fois les murs tapissés, on fixe des jambes de mannequin que l’on habille de bas noirs. Effet cocon garanti.

Pour le deuxième espace, on garde la même base de murs matelassés, mais cette fois on y ajoute des nuages de dentelle. La matière et le toucher sont mis en avant.

iiii

Pour le troisième espace, changement radical. La pièce est totalement gainée de tissus noir. On installe des néons phosphorescents et on s’amuse à suspendre des dessous blancs. C’est la danse des culottes.

Photo iphone 071

Quatrième et dernier espace, on suspend des centaines de rubans de soie parfumés au plafond. Le visiteur se faufilera jusqu’à la sortie dans un camaïeu de bleu et accompagné de la fragrance Stella Cadente.

J’espère que cette petite visite vous a fait plaisir et que j’aurais l’occasion de vous présenter la prochaine édition dans quelques mois. Je remercie Charlotte pour sa confiance.

Photo iphone 061

Crédits photo My Day & co’, www.sweet-lingerie.com, www.lingerie-paris.com

 

Petite parenthèse : Je suis désolée pour la mauvaise qualité de certaines photos que j’ai du piocher sur le net. Je n’ai malheuresement jamais eu de nouvelles de la personne que j’ai aidé et qui devait m’envoyer une entrée pour le salon. N’étant pas présente le dernier jour d’installation, je n’ai pas eu la chance de voir les décors terminés, et donc de prendre de jolies photos. Morale de cette expérience: on n’est jamais mieux servi que par soi-même.

2 commentaires sur « Salon de la lingerie »

  1. Navrée que Monsieur Culotte n’est pas tenu sa parole pour l’invit salon. Par contre, les photos, tu les auras. Je te les enverrai

Laissez-moi un mot doux!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s